Nostalgie


J’avoue, j’ai une nostalgie particulière pour les titres ultra ringards. (Supriseee tu peux même cliquer sur les extraits).

C’est plus fort que moi dés que j’entends: – » Ils m’entrainent au bouttt de la nuittt, les démons de minuitttttt« . Mon corps devient possédé. Je veux dire par là, que des légères contractions de fesses commencent à se faire sentir, puis un roulement d’épaule, et les hochements de tête. Ainsi je me balance de gauche à droite et de droite à gauche… (n’essaie surtout pas de t’imaginer le truc, c’est très moche à voir).

.

. (suite…)

Publicités

Actuellement je suis parfaite, mais cependant quand j’étais jeune le temps que le don divin se propage à l’intérieur de moi, j’étais nettement moins parfaite.

.

Ce que j’aimais moi, c’était découvrir de nouvelles choses, expérimenter les faits moi même, en toute innocence bien entendu. Comme ce fameux jour, ou j’ai découvert que le contact du déodorant et d’une bougie, créait une gigantesque flamme. Ça m’a tellement plu, que j’ai recommencé encore et encore. Jusqu’à que la dite flamme (c’était pas de ma faute), atteigne la couverture de mon lit, puis qu’elle y mette le feu. Rien que ça. Bon évidemment je suis pas folle, j’ai réussi à étouffer le feu de joie, par je ne sais pas quel miracle. Un trou énorme se dessinait sur la moitié du lit, que j’ai simplement caché avec un oreiller. J’étais super futée moi petite (la perfection n’avait pas encore fait son doux chemin).

.

.

(suite…)

C’est un peu un scandale quand même.

Toutes les bonnes valeurs se perdent mes amis.

.

Là je tombe par hasard sur « sous le soleil« , des années que je l’avais pas vu.

.

Dans mes souvenirs, je me rappelle, qu’il y a une vie à Saint Tropez, en dehors des guests star estivales.

Tout le monde s’y retrouve pour travailler, ou pas d’ailleurs. Mais quoi qu’il en soit, dans sous le soleil, tu vis obligatoirement dans une villa. T’as pas de fric, mais t’y vis quand même. Enfin comme la vie elle est un peu dure et que les gens ils doivent un peu se reconnaitre dans la vision pragmatique de la série, ils te mettent quand même des jeunes étudiants, qui prennent une villa de 200 m2 en collocation. La collocation, c’est un sujet d’actualité tu vois. La vie c’est l’apprentissage de ta maturité. Ou la collocation c’est l’apprentissage de la vie. Ou, Saint Tropez, c’est la vie.

..

. (suite…)

Ouais les Zotres là, qui se reconnaitront,(La marquise et la Gazette là) elles parlent de L’Ardéche tout ça. Ouais bin, ya pas que l’Ardèche dans la vie, il y a la Corrèze aussi.

Souvenez vous, je ne suis pas Parisienne. Provinciale donc. Mais, je lâche la bombe, je suis originaire de Corrèze (puis aussi de la Dordogne). En gros, je CUMULE vous voyez?

.

.

Paysanne indigne de la blogo et je vous emmerde.

La chose étrange, c’est qu’a la campagne de la Corrèze, il y a des magasins. Enfin pas n’importe lesquels quand même, je vous rappelle qu’il y a une réputation à tenir. Donc nous avons: Pimkie, Mim, Promoche, Etam, 123, dépêche mode, & co. En gros je suis pas super étonnée, que YOKO, elle trouve rien quand elle fait du shopping la bas.

(suite…)

Bon, je croyais pouvoir l’éviter quand Mademoiselle Figolu m’a taggué, mais Blandine (D’ailleurs arrêtez de toutes vous appeler pareil, ça me perturbe moi! :D) est repassée par derrière, et bam, re-tagguée, une seconde fois.

Bon j’avoue que je dois être une des rares, que ça n’enchante guère de faire un retour en arrière, mais pourquoi pas en même temps.

Je vais donc, vous présenter UnefilleOrdinairePetite, à l’aide de plusieurs photos.

.

..

(suite…)

Je suis une jeune fille naïve. Quoi que….

Bon le père Noël, j’ai grillé ça assez tôt. Déjà j’avais des suspicions dans la cour de récréation, quand j’entendais les jeunes camarades parler. Je l’ai un jour demandé cash à ma mère, mais bon évidemment, elle m’a menti comme un arracheur de dent. Forcément.

Ils ont continué leur manège, jusqu’au Noël. Il y avait des amis de la famille ce jour là (zont pas de famille ou quoi??), je devais avoir 6 ans, et la bonne femme invitée, nous a convié avec sa nièce de mon âge (je la détestais cette pouffe), à chanter sur le palier de la porte (les gens sont vraiment cons quand ils veulent faire diversion), pendant que les autres ramenaient les cadeaux sous le sapins. On va dire que j’ai pas vu, mais c’est juste pour faire plaisir. On peut me faire chanter de force et on m’empêche pas de tourner la tête en même temps (à 6 ans tu es jeune mais t’es pas stupide hin).

(suite…)